• J'ai terminé un septuor, dont l'instrumentation est : une flûte, une clarinette, un vibraphone avec marimba, un piano et un trio à corde, c'est à dire l'instrumentation de « Breeze in A » à laquelle s'ajoutent une clarinette et un piano.

    Revitalisation d'une sonate : ma composition dernière, un septuor

    Voici la note de programme :
    Cette composition, un concertino où le piano est traité comme un solo, est composée d'une « série symétrique renversée » de 35 tons autour d'un do central. Mon style émerge généralement d'une seule cellule (série de tons) qui évolue en deux motifs contrastés. Ces deux motifs se rencontrent et évoluent jusqu'aux plus grandes vagues, en s'accordant, en s'opposant, en se fondant, et en développant leur énergie et leur tension. On pourrait dire que cette composition fait revivre la sonate sous une forme moderne.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire
  • Il y a vingt jours, j'ai terminé un sextuor, mais c'est une version révisée de « Breeze in A » que j'avais composée en 2014, et dont, l'année suivante j'avais dirigé la première exécution.
    L'instrumentation est un alto, un basson, deux trombones, deux timbales et une harpe ; pour un ensemble de six instrumentistes.
    Pour l'ajuster aux registres de ces instruments, j'ai transposé la partie principale un ton plus bas que « Breeze in A », de plus, j'ai composé une nouvelle introduction propre à cette instrumentation.

    J'ai terminé un sextuor « Breeze in G »

    Cette œuvre, globalement caractérisée comme une marche funèbre, un requiem et un psaume, se compose de cinq parties.
    1. Une introduction chaotique qui mène graduellement à la note sol
    2. En composant une « série symétrique renversée » autour d'un sol central, un thème principal est exposé, puis suit une trame de parfaite cinquième.
    3. Cantilène de l'alto accompagnée d'un mouvement perpétuel à la harpe
    4. Récitatif du basson (l'antithèse du mouvement perpétuel)
    5. Conclusion : canon de l'alto, suivi par le basson et les timbales

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire
  • J'ai terminé « Trio pour violon, violoncelle et piano »

    Il y a quinze jours, j'ai terminé un trio pour violon, violoncelle et piano. La semaine qui a précédé et celle qui a suivi la mort de mon père, je ne pouvais pas composer parce que je devais me rendre à l'hôpital et organiser le service funèbre. Mais il devrait me gronder de le prendre pour excuse. D'ailleurs, quelques jours avant la date limite, le renouvellement des contrats de l'ensemble des professeurs a commencé, et j'ai été très pris, mais on le savait depuis toujours. L'œuvre était presque achevée avant la mort de mon père. Alors, je me suis levé assez tôt pour modifier des détails et achever la partition.
    Ça doit être pour l'âme de mon père.... Le titre est « Parents », qui signifie « père et mère » « origine ».

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire
  • Il y a trois mois, en touchant mon piano d'une façon un peu sacramentelle, les trois tons que j'en ai tirés tout à coup m'ont inspiré. Donc j'ai fait une série de tons symétrique qui contient les trois tons, en l'utilisant j'ai commencé à composer un quintette pour flûte basse, vibraphone et trio à cordes, que j'ai terminé la semaine dernière.
    Il y a un rapport entre cette œuvre et mon précédent morceau « Solitude », du point de vue de l'utilisation de la flûte basse, et dans la mesure où elle est un quintette comparable, cette œuvre aussi hérite de mon autre précédent morceau, « Ki-e » pour shakuhachi, guitare et trio à cordes. Dans la conclusion, on peut percevoir « Prisme » qui a été composé sur le même principe de l'utilisation d'une série de tons. Par ailleurs, l'utilisation du vibraphone, dont une des particularités est le son continué, est l'antithèse de celle du marimba dans « Brown Brownian Motion ».
    J'ai pu entendre l'efficacité de toutes sortes de techniques du vibraphone lors du concert spécial pour vibraphone de la SJMC au début du mois de février.
    ...Le vibraphone, c'est la brise chargée de rosée d'un matin pâle. Son timbre et son lustre argenté s'harmonisent avec ceux de la flûte basse....
    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    Nouvelle œuvre pour flûte basse, vibraphone et trio à cordes

    Quand le quintette a été terminé, Aïta, le percussionniste qui avait interprété « Brown Brownian Motion ; pour guitare et marimba » pour la première fois, m'a fait savoir qu'il voulait interpréter aussi ce quintette pour la première fois. En supposant que tel serait le cas, j'ai écouté le fichier audio joué par ordinateur encore une fois, et j'ai trouvé que le développement n'était pas mal, mais que le point culminant était faible. Je me suis empressé de l'améliorer. En même temps, j'ai retravaillé la seconde moitié de « Brown Brownian Motion » pour en accentuer le dépouillement. Je vais envoyer les deux œuvres ensemble à Aïta.

    la partition et l'auditionJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire
  • Je compose une œuvre pour guitare et marimba en ce moment. Le principe du marimba est très simple. Quand j'étais tout petit, mon jouet préféré était un xylophone. Maintenant, ce dont je ne suis pas sûr est sa taille. Un marimba de 5 octaves atteint à peu près 2 mètres 50 de long. C'est justement la longueur de ma cuisine. Par ailleurs, l'octave la plus basse équivaut environ aux deux octaves les plus hautes.
    Donc dans ma cuisine, je teste jusqu'où ma main droite peut atteindre pendant qu'on joue un trémolo de la main gauche sur le registre le plus bas.... Pour ne pas faire une composition de cuisine.

    Ma cuisine, c'est mon marimba !

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique