• Il y a vingt jours, j'ai terminé une œuvre pour ensemble à cordes de 16 musiciens, à laquelle j'avais travaillé depuis ce printemps.
    Depuis quelques années, je composais souvent selon mon principe que j'avais appliqué à mon œuvre pour clavecin il y a cinq années.
    Évidemment, deux œuvres « Emprisonnement » « Water Cycle » qui ont été sélectionnées par chaque occasion cette année ont été faites de même….

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    L'œuvre pour ensemble à cordes de 16 musiciens « HATAORI », que j'ai terminée il y a quinze jours, est composée entièrement d'une série de deux accords au début, alors elle pourrait être considérée comme une sorte de Passacaille.
    Le titre « HATAORI » est un mot japonais qui signifie le tissage : l'action de fabriquer un tissu en entrelaçant deux séries de fils.
    Les instruments à cordes, qui parfois deviennent une superposition de solos, deviennent parfois des unissons de 2 à 5 musiciens, en tissant une grande toile qui transforme fréquemment l'instrumentation.
    Alors, la nouvelle de la maladie de mon frère cadet m'a plus ou moins inspiré pour créer cette œuvre.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    2 commentaires
  • À la fin du mois dernier, j'ai terminé « Water Cycle (Cycle de l'eau) », une œuvre pour orchestre qui consiste en trois mouvements, d'une durée totale d'environ 20 minutes. Je l'ai commencée au mois d'avril de cette année, mais ce n'est pas une œuvre complètement nouvelle, je l'ai extraite et recomposée à partir des œuvres suivantes, en l'arrangeant pour orchestre.
    ・Trio pour violon, violoncelle et piano « Parents », que j'ai terminé à la fin du mois de novembre de l'année dernière.
    ・« le Feu, l'Eau ; pour instruments à vent » que j'ai terminé en octobre 2013.
    ・D'ailleurs, l'œuvre « le Feu, l'Eau » est un arrangement, avec quelques révisions, d'un sextuor à cordes que j'avais composé en avril 2013, et d'un quintette de cuivres que j'avais composé en août 2011.

    J'ai terminé « Water Cycle (Cycle de l'eau) » pour orchestre

    Dix jours avant la date limite, le renouvellement des contrats de l'ensemble des professeurs a commencé, et cela m'a pris beaucoup de temps. Alors, je me suis levé un peu tôt pour modifier des détails et achever la partition. Exactement comme il y a un an !

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire
  • J'ai presque terminé « le Feu, l'Eau ; pour instruments à vent ».
    Le 1er mouvement « le Feu » consiste en cinq parties :
    1. Introduction dont la séquence se construit en répétant trilles perçantes et motifs tranchants qui coupent les trilles
    2. Silence qui est l'antithèse de l'introduction
    3. Mouvement perpétuel
    4. Réexposition développée de l'introduction
    5. Conclusion qui est le rugissement des cuivres
    Le mouvement est coloré par le contraste entre l'intervalle chromatique et l'intervalle diatonique.

    « le Feu, l'Eau » pour instruments à vent

    Tout le 2e mouvement « l'Eau » est composé d'harmoniques naturelles en-deçà du 6e rang sur la note do, sol, ré, la et mi.
    Le mouvement consiste en deux parties :
    1. Progression harmonique comme un chœur à six voix
    2. Canon à deux ensembles (A et B)* inversé au milieu où paraît un extrait de la mélodie grégorienne « Rorate Caeli Desuper »

    * A : 3 flûtes, 2e hautbois, cor anglais, 2e et 3e clarinettes, 3 bassons
      B : 1er hautbois, 1er clarinette, 3 trompettes, 3 trombones, tuba

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire
  • J'ai terminé une œuvre pour trompette et orchestre. Cette œuvre se base sur un quintette pour trompette et quatuor à cordes que j'avais achevé à la fin de mai, et la partie trompette a été transposée à celle du saxophone alto, la partie quatuor à cordes à celle pour piano du « psaume » créé en novembre. Ce concerto pour trompette et orchestre est donc la deuxième adaptation du même originale.
    Peut-être certains pensent-il que la partie du saxophone alto du « psaume » ressemble à la trompette. Mais, j'ai ajouté une nouvelle conclusion au « psaume » version saxophone. En plus, en raison des exigences d'une œuvre pour orchestre, la version concerto a été plus développée que cela de saxophone, et la durée d'exécution a été augmentée de deux minutes environ.

    J'ai terminé un Concerto pour trompette et orchestre

    J'ai relié la partition, préparé le document à soumettre, et les ai envoyé hier matin. Malgré tous mes efforts, il est probable que le concerto ne soit jamais créé.... En remerciant, comme toujours, les organisateurs du concours qui m'ont donné l'occasion de composer cette œuvre.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire
  • Jusqu'à la semaine dernière je composais un concerto pour un concours. Mais, comme je ne pourrais pas l'achever avant la date limite, j'ai dû l'abandonné. C'était un projet de réécriture musicale de chambre inédite que j'avais composé à peu près un an auparavant. Je m'étais alors fixé un délai de réécriture assez long, mais l'œuvre écrite il y a un an m'a paru avoir trop de problèmes. Il fallait beaucoup d'effort pour remplir la partie solo du concerto.
    Quelques jours avant la date limite, j'étais sûr que ce serait impossible de l'achever malgré toute ma bonne volonté. Cependant, j'ai fait tout mon possible pour en composer un maximum. Parce que pendant les jours précédant la date limite, je suis toujours très motivé. Je ne peux donc pas la négliger. Et cela devrait être beaucoup plus important qu'on en soumet hâtivement.

    Concerto abandonné

    Je vous souhaite une très bonne nouvelle année 2011 !

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique