• Mon morceau « Who Rings » pour toy-piano que j'ai terminé à la fin du mois d'avril a été sélectionné par le concours international de composition « Toy piano 100 project » organisé par l'Américain David Bohn. C'est un concours pour des compositions de moins de cent notes, pour toy-piano dont le registre est de trois octaves ; par exemple, un accord de trois notes jouées simultanément compte pour 3 notes.

    « Who Rings » pour toy-piano a été sélectionné par un concours international de composition

    Le titre « Who Rings (Qui sonne) » est dérivé de la prononciation du japonais « 風鈴 [Fu-rin] », qui signifie carillon éolien. J'ai passé six jours à composer ce fragment qui ne dure qu'à peine 60 secondes, pour tirer le meilleur du son exotique du toy-piano. Les nombreux morceaux sélectionnés vont être enregistrés, et publiés sur YouTube en septembre.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire
  • Mon morceau « Superstring Theory » pour piano, vibraphone, marimba et ensemble à cordes a été sélectionné au 3e Concours international de composition « Alfred Schnittke 2018 ». De plus, mon autre morceau, « HATAORI » pour orchestre à cordes a été sélectionné au 5e Concours international de composition « Sacrarium 2018 ». Ces deux concours sont organisés par « KLK New Music » situé à Lviv, au nord-ouest de l'Ukraine. Les deux concerts auront lieu le jeudi 6 et le vendredi 7 décembre 2018 dans la salle de concert de la Société Philharmonique de Lviv. Les interprétations vont être enregistrées, et les vidéos vont être publiées en ligne sur YouTube.

    Deux de mes morceaux ont été sélectionnés à deux concours internationaux de composition en Ukraine

    Les compositeurs sélectionnés doivent assumer une partie des frais. Comme ce sera la création de deux de mes morceaux dont l'instrumentation est plutôt nombreuse (18 et 25 instrumentistes), je vais faire le voyage jusqu'à Lviv pour assister aux concerts.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire
  • Ma dernière pièce « Théorie des supercordes » pour deux pianos sera interprétée pour la première fois lors du concert « The 46th Pan Music Festival 2018 », qui aura lieu du jeudi 11 au dimanche 14 octobre 2018 à Séoul. C'est un festival musical international de Corée du Sud, organisé cette année en collaboration avec la Corée du Sud et le Japon en tant que sections de la SIMC (Société internationale pour la musique contemporaine). Lors du projet, trois pièces japonaises seront interprétées pour la première fois à Séoul, trois pièces coréennes à Tokyo.

    Voici la note de programme :
    Cette composition est faite d'une « série symétrique renversée » de 35 tons autour d'un do central. Mon style émerge généralement d'une seule cellule (série de tons) qui évolue en deux motifs contrastés. Ces deux motifs évoluent jusqu'au point culminant, en s'accordant, en s'opposant, en se fondant, et en développant leur énergie et leur tension.
    La théorie des supercordes est une tentative pour expliquer l'existence de toutes les particules et forces fondamentales de la nature, en les modélisant comme les vibrations de minuscules cordes supersymétriques (Wikipédia). Ayant été inspiré par le titre de la théorie plutôt que par la théorie elle-même, et en même temps avec l'intention de faire allusion au son riche produit sur les deux pianos, j'ai adopté le titre de la théorie pour cette composition.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire
  • Mon morceau « Emprisonnement » pour 13 instrumentistes a été sélectionné par la SIMC (Société internationale pour la musique contemporaine), pour être interprété pour la première fois lors du concert « World New Music Days 2018 Beijing », qui aura lieu le jeudi 24 mai 2018 au « Central Conservatory of Music, Opera & Concert Hall » de Pékin à 19h30.
    Il s'agit de la pièce pour 15 instrumentistes que j'avais composée en janvier de l'année dernière, révisée pour 13 instrumentistes à la fin de la même année dans le but de la soumettre à la SIMC.

    « Emprisonnement » a été sélectionné par la SIMC à Pékin en 2018

    Programme :
    Le jeudi 24 mai, 19h30
    CCOM Opera & Concert Hall : Tianjin Symphony Orchestra
    1. Matej Sloboda (Slovaque)          Sonic Cells on a Structured Surface (2015-16)
    2. Mladen Tarbuk (Croatie)           Twist for chamber orchestra (15 instruments) (2015)
    3. Lars Skoglund (Norvège)           La Boutique Obscure for large ensemble (2016)     [9']
    4. Andre Chini (Suède)                   Trafficking for flute, clarinet, piano, 2 percussions, violin, cello, Alto, keyboard
    5. Satoru Ikeda (Japon)                  Imprisonment for 13 players     [8'50"]
    6. Marco Longo (Italie)                   Light-Lapse for large ensemble
    7. William Mival (Royaume-Uni)  Correntandemente (Running-ly-ish) for 16 players (2015)

    Les œuvres sélectionnées par la SIMC à Pékin en 2018

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire
  • Ce morceau, caractérisé par un contraste saisissant entre le silence et le mouvement perpétuel, est une version révisée de deux morceaux.
    La première est « L'ADN » pour violon seul (2015).
    La deuxième est « Emprisonnement » pour quatuor à cordes (2016).
    Les tons de ce morceau sont strictement limités, par conséquent on pourrait dire de l'organisation des tons que ce sont des « tons emprisonnés » plutôt que simplement des « tons limités ». De plus, « Emprisonnement » pour 15 instrumentistes (2017) est un arrangement, avec quelques révisions, du morceau pour quatuor à cordes. Les gens qui sont emprisonnés voient leur liberté et le nombre de leurs objets personnels strictement restreints, tout comme ce morceau est « emprisonné » par les tons limités.

    J'ai terminé « Emprisonnement » pour 15 instrumentistes

    (Ce morceau a été sélectionné par « SINFONIA SERIES VOL. 2 » d'ABLAZE Records, pour être enregistré par « Czech Virtuosi Orchestra, Brno », mais je n'ai pas accepté l'offre en raison de circonstances.)

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique