• Cette année après que j'ai été nommé vice-président de « L'Association Musicale d'Edogawa », c'est la qualité du « Concours musical des jeunes talents » qui m'a d'abord surpris. J'ai hâte d'assister à davantage de progrès encore.

    À propos de ma nomination comme vice-président de « L'Association Musicale d'Edogawa »

    Je n'ai pour ma part pas les connaissances suffisantes comme musicien professionnel. Mais j'étudie le piano trois heures par jour, de plus, j'ai mémorisé des dizaines d'œuvres que j'ai choisies soigneusement : par exemple, quelques œuvres comme du « Clavier bien tempéré » de Bach, le final de la sonate nº 29 « Hammerklavier » de Beethoven, « Novellette op. 21 nº 8 » de Robert Schumann, des extraits de « Vingt-quatre préludes op. 11 » de Scriabine....
    Alors, ce que j'y ai découvert, c'est que ni le ton, ni le rythme, ni l'accord ne sont le but, mais le moyen. Ainsi la musique classique n'a pas vieilli. Il doit en être ainsi de la musique contemporaine, que je veux composer…. Maintenant, c'est le moment ou jamais pour moi d'être compositeur. C'est aussi le moment où j'ai l'honneur d'être nommé au poste à responsabilité de cette association qui a la volonté, et la capacité, de s'améliorer.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire
  • Je venais de terminer 30 partitions, une pour chaque pupitre du concerto « Brown Brownian Motion » pour marimba et orchestre, quand mon mal de tête a commencé. J'étais lycéen quand j'ai souffert de migraine pour la première fois. J'ai crié de douleur, comme si ma tête était prise dans des tenailles, et laissant là livres et cahiers, j'ai fui au lit. Selon une voisine qui avait le même problème, ces migraines seraient causées par une sinusite dont j'avais souffert dans mon enfance. Inquiets, mes parents ont fait des recherches. Ils m'ont permis d'aller plusieurs fois à des séances d'acuponcture et de moxibustion, et de consulter le meilleur docteur de médecine chinoise du Japon. On m'a prescrit des infusions, matin et soir. Ceux-ci étaient efficaces. Par la suite, je suis entré à l'Université, puis j'ai commencé à travailler et quand j'avais bu, j'avais la gueule de bois à la place de la migraine. Depuis quelques années, je bois modérément et je n'ai plus la gueule de bois, mais en revanche, je souffre souvent des mêmes migraines sévères que lorsque j'étais lycéen, quand je ne suis pas en bonne condition physique ou aux changements de saisons.

    La migraine s'installe dans ma tête pour 3 jours et 2 nuits. Pendant ce temps, sans aucun appétit, je l'endure longtemps, prie et finalement me résigne.… En dehors du strict nécessaire, tout ce que je peux faire est dormir. « S'il n'y avait pas ce mal de tête, ma vie serait rose… je pourrais essayer n'importe quoi et donner le meilleur de moi-même ! » Voilà le genre de promesses que je me fais à moi-même. Vraiment, jusqu'aujourd'hui, combien de mois, d'années au total ai-je passé à subir ce mal de tête ?
    Grâce à ces migraines, en revanche, je n'attrape pas de rhumes. Durant mes migraines, il me semble qu'un anticorps se forme dans mon organisme. Une fois, le mal de tête a disparu en quelques heures, à ma plus grande joie, mais hélas ! Ma gorge a enflé et je ne m'arrêtais plus de tousser, et enfin, j'ai attrapé un sérieux rhume.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire
  • Une femme a déclaré : « Par le passé, je n'avais aucune confiance en moi, alors que maintenant, je suis parvenue à prendre confiance, mais seulement pour l'interprétation musicale. » Lorsqu'on lui a demandé : « Si vous devenez professeur, parviendrez-vous à inspirer confiance à vos élèves ? », elle a répondu : « C'est une question difficile. » Cet échange est intéressant. En effet, les mots, différents en japonais « 自信 : jishin » et « 信頼 : shinraï » se traduisent respectivement « confiance en soi » et « inspirer confiance à quelqu'un », en utilisant le même mot, non seulement en français, mais aussi en anglais « confidence ». Quelle en est la signification ?

    Avoir confiance en soi et inspirer confiance

    À mon avis, celui qui a confiance en soi se permet de s'exprimer ouvertement, pour gagner la confiance des autres. Ou que celui qui n'a pas confiance en soi aura des difficultés à gagner la confiance d'autrui, comme d'ailleurs à lui faire confiance.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire
  • Le renouvellement des contrats de l'ensemble des professeurs de musique classique de la « Shimamura Music sarl. », soit environ 400 personnes, a pris trois semaines en y consacrant presque chaque jour, et il est enfin terminé. Je me suis imposé de donner une brève et unique impression sur l'interprétation de chaque professeur. Il m'a semblé que ce serait paresseux d'attribuer le même commentaire à deux professeurs, même s'ils avaient interprété la même œuvre de façon similaire.

    Comme un sommelier

    On dit que le sommelier garde en mémoire de nombreuses sortes de vins en leur associant des termes qui leur sont propres. J'ai appliqué la même méthode pour ces 400 interprétations. De cette façon, je m'améliore également.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire
  • Avant d'émettre une opinion par écrit sur une affaire professionnelle, je la mûris pendant plusieurs jours. Je pense que ma manière d'écrire doit être à la hauteur de mon professionnalisme en tant que compositeur. Si je n'élabore pas mon texte, on conclura : « Il est peut-être capable de composer, mais sa réflexion sur le travail n'est pas admirable », ce qui ne me vaudra pas une appréciation favorable.

    L'art de persuader

    Un article qui plaît à ceux qui sont du même avis que l'auteur est de second ordre. À l'inverse, celui qui persuade ceux qui sont d'un avis opposé est de premier ordre. Il est sage de ne pas fâcher les autres lorsqu'on expose son opinion. Je n'écris donc ni une diatribe, ni une requête, ni un roman.
    Comme si j'étais avocat, j'écris d'un point de vue objectif.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique