• Récital de Flûte de Takanori YAMANÉ

    Je suis allé au concert « Récital de Flûte de Takanori YAMANÉ » donné au Salon des Artistes « Dolce » à Shinjuku Tokyo, le 6 juin 2010. En collaboration avec le clarinettiste Shin SUGIYAMA, le programme a consisté en des œuvres de duo et de flûte solo.
    La sonorité de M. Yamané est forte et profonde, plutôt que délicate ou cristalline. Il jouait « Allemande » et « Sarabande » de la 5e Suite pour violoncelle seul de Bach (transcription pour flûte) particulièrement concentré. Par son interprétation des « Deux études vénézuéliennes » de Marco Granados (un compositeur contemporain), il a présenté une exécution transcendante comme Paganini du violon.
    « Huit morceaux (extraits) » de Lowell Liebermann (né en 1961) peut être joué par toutes sortes de flûtes, et il a choisi une flûte basse. Dans le cas de la grande flûte, plus le registre se lève, plus le son brille. Pour la flûte basse au contraire, plus du le registre descend, plus du le son grossit. Il a expliqué ce qu'était la flûte basse au public, puis il s'est légèrement plaint du poids de l'instrument qui était demi-longue que le basson. Un roseau auxiliaire avait été attaché sur l'embouchure de l'instrument par un technicien. Ce mécanisme a permis le flûtiste de transformer les sons en une sorte d'instrument du roseau, comme le cor anglais.

    Récital de Flûte de Takanori YAMANÉ

    Sur le duo avec la clarinette, en comparaison avec la transcription de l'œuvre de Beethoven, « Still Airheads (en 5 mouvements) » (première mondiale) de Gary Schocker (né en 1959) a mieux distingué les caractéristiques de chaque instrument. Mais l'expression claire de cette œuvre m'a paru être le style de Poulenc. Dans le 5e mouvement rythmique, la flûte doublait quinte consécutive en-haut de la clarinette. Je suppose que c'était parce que la clarinette n'a que des harmoniques impaires. Si tel était le cas, je ferais doubler la flûte à l'octave plus 5 degrés en-haut de la clarinette, fidèlement aux harmoniques impaires de la clarinette.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « Internet est un dictionnaire énormeLa ville du cimetière »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :