• La ville du cimetière

    En ce monde, il y a beaucoup plus de personnes mortes et enterrées que de vivantes. Je l'oublie toujours mais lorsque je vais dans cette ville, je m'en rappelle très naturellement.

    La ville du cimetière

    La ville est située à la fin d'une pente très raide comme un abîme. Les tombeaux innombrables sont devenus la ville. Partout dans la ville, les autobus roulent dans toutes les directions, la ville est pointillée par les arrêts. Comme la ville s'est construite après avoire exploité une forêt, deux voies ferrées se croisent à la vallée. Le plus courte des voies va vers un champ de courses qui est voisin de la ville.
    La gare que la plus proche du cimetière est entourée par beaucoup de magasins de pierres tombales et de temples. Il y a toujours de l'encens. Sur le côté opposé à la principale rue, il y a la base aérienne des Forces japonaises d'autodéfense et un grand centre culturel qui sont voisins. C'est la ville entourée par la nature et du feuillage.
    Plusieurs luttes par les vivants m'ont parues insignifiantes. Je concevrai des espérances de vivre. Il s'agit de « Tama cimetière » à Fuchu.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « Récital de Flûte de Takanori YAMANÉMusic Tomorrow 2010 / L'Orchestre symphonique de la NHK »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :