• Pour piano à six mains

    J'aime composer pour les instrumentations étrangères. Récemment, on m'a demandé de composer pour piano à six mains, pour des pianistes professionnels. Par le passé, j'avais composé une œuvre pour piano à main droite qui était l'un de mes principaux travaux, mais cette fois-ci, à six mains ! « C'est comme faire de la gymnastique dans un train bondé. »
    Le travail n'était pas la composition mais l'arrangement. L'original était le nocturne célèbre de Chopin. Pour évaluer l'arrangement même de l'œuvre, l'interprétation nouvelle de l'original devrait être compatible avec le regard admiratif de l'arrangeur. Puisque l'opinion générale est que les compositeurs contemporains utilisent des techniques trop difficiles pour qu'on puisse apprécier leurs œuvres, ils devraient faire quelque chose d'excitant avec celles-ci pour renverser l'opinion.
    En tout cas, bien qu'il y ait six mains, je n'arrangerai jamais avec les sons trop épais. Ce sera plutôt une arabesque qui changera son visage en alternant d'une main à six mains.

    la partition et l'auditionJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « L'art des serviettesRécital de Violon de Michiko Kobayashi »

    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :