• Comment crée-t-on une orchestration ?

    Voici les commentaires de mon texte précédent « L'exposition du Requiem de Mozart » :

    Comment crée-t-on une orchestration ?

    B (Bleulavande) : Si on considère que le chœur a déjà 4 portées, si on fait jouer un orchestre aussi, ( 1er violon, 2nd violon, alto, violoncelle, cuivres, etc...) n'est-ce pas normal qu'il y ait tant de portées ? combien y a t-il de portées en général pour une œuvre pour chœur et orchestre ?
    M (moi) : « Symphonie N°9 » de Beethoven : 19 portées ( Fl, Htb, Cl, Bn, C.Bon / Cor, Tp, Trbn-Tén, Trbn-Bas / Timbale / chœur à 4 voix mixtes [SATB] / 1er Vn, 2nd Vn, Alt, Vc, CB )
    « Yashaga-Iké » de moi-même : 30 portées ( Fl.1°+ 2°, Htb.1°+ 2°, Cl.1°+ 2°, Bn.1°+ 2° / Tp.1°+ 2°, Cor1°+ 2° / Batterie1°+ 2° / chœur à 6 voix mixtes [SMATBB] / 1er Vn [div. à 2], 2nd Vn [div. à 2], Alt [div. à 2], Vc [div. à 2], CB [div. à 2]) 
    B : waou 30 portées^!!!!!!! c'est impressionnant ! comment ça se passe dans la tête quand on doit écrire tout ça ? est-ce que tu entends chaque partie ou est-ce que tu crées les parties en fonction les unes des autres ? donc 12 portées ce n'est pas beaucoup ^^ Est-ce que quand on crée une musique il y a une grande part intellectuelle, ou est-ce que tout est purement crée de façon naturelle et spontanée ? j'imagine qu'il faut faire des calculs pour voir si toutes les parties sont en accord ....
    M : D'abord, le nombre de portées n'indique pas nécessairement la taille de l'orchestre. A mon avis, le nombre de portées de la partition est comparable en cela aux couleurs d'une peinture. Pour une œuvre de Mozart comportant 12 couleurs, l'œuvre moderne pourrait en comporter trente. De même que l'orange provient de l'addition du rouge et du jaune, que le vert provient de celle du bleu et du jaune, la coloration musicale peut se diviser peu à peu de plus en plus finement. C'est même un désir naturel et spontané :)
    B : C'est du grand art, un vrai travail d'artiste ^_^
    M : Avec seulement un son partiel inapproprié, c'est tout l'ensemble sonore qui serait vain. J'ai en tête que je « ne dois pas mélanger » plus que ce que je devrais. Il n'y a pas un tutti dans le « Prélude à "L'Après-Midi d'un Faune" » de Debussy. Les sons tutti sont plutôt « pompier ». Merci de ton intéressante question.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « L'exposition du Requiem de MozartL'exposition spéciale de la SJMC 2011 »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :