• Comme une prière

    Parmi les œuvres interprétées ce jour, il n'y avait pas des œuvres seulement bluffantes, pleines d'artifices superficiels mais toutes étaient des œuvres qui contenaient des éléments sérieux en ayant un style d'une condensation extrême.
    Est-ce que la musique n'est pas essentiellement une prière ? Depuis l'expression que même les enfants peuvent parler comme « j'aime » « je déteste » « joyeux » « triste », à celle qui donne du courage vers la paix et l'espoir à tout le monde qui a ruiné son cœur après la guerre, c'est la musique.... D'ailleurs, seulement un musicien le permet. Beaucoup de victimes du grand tremblement de terre de 2011 déclaraient : « Alors que nous faisons déjà du mieux que nous le pouvons, pourquoi nous dit-on, de surcroît : "Courage ! Du courage !" ? ». Comment interprétez-vous leurs paroles ?
    Cela peut signifier que, plus on essaie de communiquer, moins on y arrive. Le sentiment est complexe et profond. On ne saurait trop l'étudier. C'est bien la raison qui m'amène à penser que la musique est une prière. À ce concert, on pouvait écouter plusieurs prières d'enfants mêlées à celle d'adultes. Je voudrais faire l'éloge de toutes les interprétations passionnées. Félicitations !

    Comme une prière

    (La critique de laquelle j'ai parlé sur le « 26e concours musical de Shimamura » à la Salle Kioï à Tokyo)

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « Le dernier retour chez mes parentsLe lien entre la création et la composition »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :