• Music Tomorrow 2012 / L'Orchestre symphonique de la NHK

    Je suis allé au concert « Music Tomorrow 2012 » joué par l'Orchestre symphonique de la NHK dirigé par M. James MacMillan, au « Tokyo Opera City Concert Hall » à Shinjuku Tokyo, le 29 juin 2012.
    莫囂圓隣之大相七兄爪謁氣* ~ for Orchestra (2012) [Œuvre commandée par l'Orchestre symphonique de la NHK / Création mondiale] de Masaki Norikura
    Cette composition commence par un chaos de pizzicatos, auxquels viennent bientôt s'ajouter des tambours, suivis des cuivres et des bois. Une couche de mélodies parallèles aux bois m'a fait penser à de la musique folklorique coréenne. Au point culminant, un cri aigu des violoncelles introduit une fugue endiablée.
    (* Personne ne peut lire le titre)
    Symphonie ~ Au-delà du Temps ~ (2011) [Œuvre ayant obtenu le 60e Prix Otaka] d'Atsutada Otaka
    Atsutada Otaka est-il le Roussel japonais ? Cette symphonie, dont le compositeur est présenté comme un successeur de Dukas, Messiaen, Bartók, Akio Yashiro et Akira Miyoshi, sonne parfois comme une composition musicale inspirée du film « Harry Potter ».

    Music Tomorrow 2012 / L'Orchestre symphonique de la NHK

    Parada (2011) [création au Japon] de Magnus Lindberg
    Cette œuvre utilise comme seul support, sur toute sa durée, la gamme spéciale ascendante, sujette à de nombreuses transformations et à l'apport fréquent d'éléments dynamiques. J'ai admiré la réalisation parfaite de cette conception.
    Violin Concerto (2009) [création au Japon] de James MacMillan
    Le 1er mouvement est d'un caractère barbare et démoniaque, non sans rappeler Stravinsky. Le 2e mouvement est plein de beaux épisodes nostalgiques, par exemple un trémolo d'accord mineur faisant penser à une fontaine. Le 3e mouvement faisait penser à un véritable combat de divisions blindées entre la soliste et l'orchestre. J'étais renversé par l'excellence et l'audace de l'orchestration.
    (Akiko Suwanaï, violon)

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « « Ki-e » pour shakuhachi, guitare et trio à cordes (livre électronique)Le lien entre la critique de l'interprétation et la composition »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :