• Un tapis pour mon piano

    Jusqu'à présent, le tapis de la pièce où se trouve mon piano était modeste. C'est celui que j'avais acheté il y a onze ans. L'autre jour, lors de l'intermède de ma leçon à Ikebukuro, au rayon meubles du grand magasin « Tobu », j'ai trouvé un tapis rouge qui serait allé avec mon piano. Le prix n'était pas très élevé, mais je n'en ai pas acheté un, car les dimensions étaient un peu trop petites. Toujours est-il que, cette rencontre ayant allumé en vert le voyant « envie d'un nouveau tapis », je suis allé dimanche dernier au magasin voisin où j'avais acheté l'ancien il y a onze ans. J'ai pu y acheter un tapis fabriqué en Belgique, de dimensions parfaites, qui ressemblait à celui du grand magasin « Tobu », mais à un prix plus avantageux.

    Un tapis pour mon piano

    Le tapis est arrivé au bout de vingt minutes. J'ai tiré le vieux tapis de dessous les pieds du piano, et je l'ai mis dans une autre pièce. Puis, j'ai poussé le piano contre le mur pour poser le nouveau tapis, j'ai roulé le piano sur le tapis, et j'ai placé trois coupelles isolantes pour piano à queue.... Il m'a fallu deux heures pour faire ça tout seul. J'étais baigné de sueur, mes doigts ont pelé, j'ai eu une meurtrissure rouge au bras, et ensuite, j'ai eu une douleur dans les muscles pendant trois jours.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « « Echoes » du trio de Fumié ChibaJ'ai terminé « Sonate pour piano » »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :