• Un médecin généraliste de 90 ans : le Dr. Kawasaki

    Depuis quatorze ans, je passe un examen médical annuel au cabinet du docteur Kawasaki. Quand il me voyait, il me disait en souriant, comme s'il attendait mon examen annuel avec plaisir : « Eh bien ! Tanabata est de retour ! » Il faut savoir que « Tanabata », la fête japonaise des étoiles, célèbre les retrouvailles des deux amants, Orihime (Alpha Lyrae / Véga) et Hiko-boshi (Alpha Aquilae / Altaïr) qui sont habituellement séparés par La Voie lactée et qui peuvent se rencontrer une fois l'an, la septième nuit du septième mois.

    Un médecin généraliste de 90 ans : le Dr. Kawasaki

    Ses questions se poursuivaient sur la santé de mes parents et les conditions de mon travail. Il est petit, avec un regard aigu qui m'évoque mon défunt grand-père. Il aime la musique classique, il écoute Bach avant de se coucher, il nous arrivait de parler musique. Je n'oublierai pas son conseil : « Si on meurt tôt, peu importe combien d'argent, combien de renom on a gagné, tout cela est inutile. Le vieillissement commence à 25 ans. Celui qui a un syndrome métabolique ou celui qui boit fréquemment mourra tôt. »
    Ce médecin a arrêté de travailler à l'âge de presque 90 ans, le 10 août 2016.
    (J'ai dessiné ce portrait d'après mémoire)

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « L'exposition du monde d'Akiko Endo ~COSMOS~Trente pièces pour piano pour jeunes enfants »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :