• À propos du transfert de « Shimamura Music sarl. à Ikebukuro »

    Le haut immeuble de bureaux très select, qui permet d'accéder directement à la gare d'Ikebukuro, est séduisant, mais en fin de compte, ce n'est qu'une boîte. Ce qui importe le plus, c'est ce qu'on fait dans cette boîte. Plus le cadre est recherché, plus la compétition avec les concurrents voisins devient féroce. Plus la boîte est magnifique, plus il est exigé un haut niveau de service de la part des gens qui y travaillent. Quelle sorte de personnes, quelle politique seraient efficaces pour une école de musique aussi spéciale, dans une telle tour ? Quel secrétariat, quels professeurs, et quel système d'administration ?

    À propos du transfert de « Shimamura Music sarl. à Ikebukuro »

    Maintenant, l'école de musique « Shimamura Music sarl. » d'Ikebukuro, où j'enseigne la composition, a dix ans, et elle va être transférée dans un petit bâtiment près de la gare le mois prochain. À savoir si cet endroit deviendra attirant ou non, tout dépendra du personnel. Ma politique ne vacillera pas.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « Première exécution de « Möbius Loop » pour vibraphone seul« Le Tombeau de Couperin : Prélude, Fugue » de Ravel »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :