• Un poème français pour flûte basse

    Quand j'étais en train de composer un chœur en français, j'avais trouvé un poème qui m'avait instantanément plu mais je ne l'ai pas utilisé car j'estimais qu'il ne convenait pas à un morceau pour chœur d'une durée inférieure à dix minutes. Il s'agit de « Solitude » d'Oscar V de L Milosz. J'ai arrêté mon choix quant au poème d'après lequel je vais composer une pièce pour flûte basse et piano.
    À propos, aujourd'hui, je suis allé au grand banquet en l'honneur du 50e anniversaire de Shimanura Music, au Tokyo Kaïkan qui avoisine le palais impérial.

    Un poème français pour flûte basse

    Solitude - Oscar V de L Milosz

    Je me suis réveillé sous l'azur de l'absence
    Dans l'immense midi de la mélancolie.
    L'ortie des murs croulants boit le soleil des morts.
    Silence.

    Où m'avez-vous conduit, Mère aveugle, ô ma vie ?
    Dans quel enfer du souvenir où l'herbe pense,
    Où l'océan des temps cherche à tâtons ses bords ?
    Silence.

    Echo du précipice, appelle-moi ! Démence,
    Trempe tes jaunes fleurs dans la source où je bois,
    Mais que les jours passés se détachent de moi !
    Silence.

    Vous qui m'avez créé, vous qui m'avez frappé,
    Vous vers qui l'aloès, cœur des gouffres, s'élance,
    Père ! à vos pieds meurtris trouverai-je la paix ?
    Silence.

    (mes interprétations sur le poème)

    la partition et l'auditionJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « On ne peut jamais jouer merveilleusement un état d'esprit sympathiqueŒuvres orchestrales de Wolfgang Rihm »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :