• Mon retour chez ma famille

    Je suis retourné chez ma famille pendant les vacances d'O-Bon. Mes parents étaient venus chez moi les deux étés précédents, cela faisait donc trois ans que je n'étais pas retourné chez eux en été. Heureusement, la forte chaleur avait temporairement diminué. Mon père est venu à la gare me prendre en voiture, en chemin nous nous sommes arrêtés pour prier sur la tombe de mes ancêtres. J'ai entendu dire que ma mère était dans une mauvaise condition physique.
    Le soir lorsque nous sommes arrivés à la maison, ma mère est apparue dans la salle de réception, son apparence et sa voix douce ressemblaient à celles de ma grand-mère lorsque j'étais petit. En dînant, mon père a parlé avec aisance de son enfance, ma mère a fait de brèves réponses en écoutant, comme si elle l'entendait pour la première fois. Deux des frères aînés de mon père avaient été tués pendant la guerre, l'un à Rabaul, l'autre à Guadalcanal. Mon père tient des concerts bénévoles d'harmonica, et cependant il m'a avoué qu'il ne peut jamais jouer « Rabaul Ko-Uta (une chanson japonaise de la seconde guerre mondiale) ».

    Mon retour chez ma famille

    J'ai passé la nuit chez eux, et suis parti l'après-midi suivant, car je ne pouvais pas rester plus longtemps Il y avait une collection de petites poupées à l'entrée.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « La « TSD » est comme l'ADN de la musiqueL'« Ondine » de Ravel »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :