• Le jour de l'an transfiguré

    Je suis retourné dans ma famille le soir du 31 décembre jusqu'au 2 janvier après-midi. Nous avons mangé des Soba avec des Tempura que ma mère avait fait. En buvant de la bière, mon père a parlé joyeusement de son grand-père qui s'est fait absorber par son hobby en délaissant ses enfants, de ses années d'école, de ses activités de chercheur d'emploi, de son changement de travail, de son mariage, de sa mère, etc. A onze heures et demi, nous sommes allés prier au temple avoisinant. Par-ci par-là dans le jardin du temple, il y avait des feux de joie, et on nous a servi des boissons chaudes ou de la soupe aux légumes et au porc.

    Le jour de l'an transfiguré

    Les 1er et 2 janvier, j'ai fait une promenade seul toutes les trois heures. Je suis allé dans un parc et quelques temples, et j'ai prié sur la tombe de mes ancêtres. Le 2 janvier, au bord d'une rivière. Il faisait doux et j'ai eu peur de prendre un coup de soleil.
    Ici, c'est comme un autre monde par rapport à Tokyo où je me fais des soucis pour le travail et la composition. Je me suis trop délassé pour m'améliorer. Ma mère m'a paru très heureuse de m'avoir vu et cela a adouci sa mauvaise condition physique qui dure depuis le printemps dernier.
    Bonne et heureuse année !

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « Concerto abandonnéLa partition est comme la carte au trésor »

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :