• « La terrasse des audiences du clair de lune » et « Poissons d'or » de Debussy

    « La terrasse des audiences du clair de lune » : 7e pièce du deuxième livre des « Préludes »
    On voit l'ondulation de l'accord de septième de dominante et des mélodies sans sophistication sur l'harmonie chromatique. Par ailleurs, un passage, qui comporte de nombreuses altérations, paraît compliqué au premier abord, mais en réalité ce n'est rien d'autre qu'une broderie autour de l'accord de septième de dominante. Le son paraît mystérieux mais, si on élimine la note extrêmement basse qui se meut très lentement, il devient plutôt ordinaire. Il est intéressant de noter que c'est une marche utilisant uniquement les touches blanches qui constitue le point culminant.

    « La terrasse des audiences du clair de lune » et « Poissons d'or » de Debussy

    « Poissons d'or » : 3e pièce de la deuxième série des « Images »
    Si on joue la première moitié fortissimo, à la place du pianissimo qui occupe presque toute cette première moitié, en un instant la pièce se transforme en un « Moment Musical » de Rachmaninoff. Comme une modulation par enharmonie de la période romantique, le thème revient de façon inattendue. Le tout se développe presque anarchiquement, comme une improvisation. La seconde moitié évoque « Feux d'artifice », du même compositeur.
    Ces deux morceaux de Debussy sont ceux que j'ai mémorisés. C'est mon sens esthétique qui a les combinés.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « « La Salutation » pour flûte alto seule, en concertSOS de mon frère cadet »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :