• « La Salutation » chœur de chambre, accordéon, tuba et harpe (2003)

    Le texte de cette pièce est issu du poème « The Salutation » de Thomas Traherne (1637 ou 1639-1674) un poète anglais et ecclésiastique. La harpe, le tuba et l'accordéon sont les symboles du ciel, de la terre et de l'homme. Le chœur se divise en douze voix au maximum.

    « La Salutation » pour chœur de chambre, accordéon, tuba et harpe (2003)

    « LA SALUTATION »

    Ces membres ténus,
    Ces yeux, ces mains qu'ici je trouve,
    Ce coeur palpitant, principe de ma vie,
    Où étiez-vous ? Derrière
    Quel rideau fûtes-vous cachés de moi si longtemps ?
    Où était, dans quel abîme, ma langue nouvellement formée ?

    Moi, dans le silence,
    Pendant tant de milliers et de milliers d'années
    Qui gisais dans un chaos sous la poussière,
    Comment pouvais-je percevoir
    Sourires, larmes, lèvres, mains, yeux, oreilles ?
    Bénis soyez-vous, trésors que maintenant je reçois.

    Moi qui durant si longtemps
    Étais néant depuis l'éternité,
    Pensais bien peu que je célébrerais ou verrais
    De telles joies qu'oreille ou langue,
    Entendrais de tels sons, toucherais de telle mains, de tels pieds,
    Rencontrerais de tels yeux, de tels objets sur cette terre.

    (la seconde moitié: désolé, la traduction française n'existe pas, donc voyez l'original en anglais pour la suite...)

    le fichier audio joué par ordinateurJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « Sonate pour piano en si bémol majeur (1983)Une pièce pour flûte alto seule »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :