• La meilleure version jamais vue

    Cette année, j'ai terminé la composition de deux chants anglais en janvier, un morceau contemporain pour piano en février, puis le mois dernier, un morceau pour ensemble à vents que j'ai soumis à un concours organisé par une confrérie américaine d'orchestres universitaires amateurs.

    La meilleure forme que l'on ait jamais vue

    Pour moi, composer ne veut pas dire inventer une musique que l'on n'a jamais entendue. Je vise toujours une forme supérieure, encore jamais vue, je cherche s'il y a encore d'autres façons, ou si un meilleur compositeur s'y prendrait différemment. En limitant les motifs, je veux composer une musique qui se développe spontanément, comme le font toutes les œuvres classiques, cela va sans dire.
    Quand je termine un morceau, c'est la cristallisation des semaines où je me suis laissé posséder par la composition. Je ne peux jamais refaire la même chose. Je bénis mon présent qui me permet, chaque jour, de me consacrer exclusivement à la musique.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « Je fais du violoncelle4e Concours musical des jeunes talents de l'association musicale d'Edogawa »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :