• L'« Ondine » de Ravel

    Ces jours, je joue de mémoire le premier morceau « Ondine » de « Gaspard de la Nuit » de Maurice Ravel. Il y a presque 20 ans, j'avais joué de mémoire le troisième morceau « Scarbo », et depuis je voulais jouer l'« Ondine ». Maintenant, je pense que le véritable de Ravel s'exprime mieux dans l'extrême délicatesse d'« Ondine » que la hardiesse de « Scarbo ».

    Le thème de ce morceau et ses développements apparaissent alternativement tout en changeant de tonalité et cela fini en un apogée. De ce point de vue, la forme de ce morceau ressemble à la fugue. L'utilisation novatrice de l'harmonie prend ses racines dans l'œuvre de Bach. Au début, la tonalité des ondulations harmoniques et celle du thème sonnent différemment. On croit reconnaître une polytonalité, mais on comprend plus tard que ce ne serait qu'une simple neuvième de dominante si la ligne harmonique était une octave plus bas. On trouve un exemple de cette même technique dans le douzième prélude en fa mineur de Bach du « Clavier bien tempéré - Livre 2 » : la ligne du sujet, jouée au départ avec la main gauche, se déplace dans le trémolo, joué avec la main droite.
    La partie décontractée qui suit l'apogée est pleine de mystère. Le glissando sur le clavier noir se lie avec le glissando sur le clavier blanc, comme par magie. Donc le plain-chant paraît en ré mineur : le mode mineur parallèle à la sixte napolitaine de tonique (do dièse majeur). L'audacieux usage de ces seules notes, dans une telle occasion, dans une telle tonalité, a souvent été fait par Beethoven.
    Mais, plus je le sais, plus je suis étonné par les techniques et l'inspiration de Ravel, qui a étudié les grands classiques et a les sublimés dans son propre style de haut niveau.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « Mon retour chez ma familleLe Quintette de Jazz »

    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :