• L'Ensemble de Mandolines

    Je suis allé au 22e Concert d'Orchestre de Mandolines « Métropolitain » à la Salle Kioï. Je n'ai eu l'occasion d'écouter que quelques fois un ensemble de mandolines. Maintenant, on a compris que l'ensemble de mandolines ressemble à un ensemble de boîtes à musique.

    L'Ensemble de Mandolines

    Le « Prélude à "L'Après-Midi d'un Faune" » de Debussy était joué très convenablement pour un tel arrangement. Mais en raison d'une des caractéristiques de la mandoline, en l'occurrence jouer trémolo même les triples-croches, on a été frustré par le manque de rythme.
    Le « Quatuor à cordes » de Ravel était magnifique. Il a été transcrit par Yuzuru Sasazaki, qui a fait des arrangements en étudiant différentes partitions d'orchestre de Ravel. On pouvait reconnaître « Daphnis et Chloé » au point culminant du troisième mouvement, le « Concerto pour piano et orchestre » dans le quatrième mouvement, « Ma Mère l'Oye » au point culminant du même mouvement. Le pizzicato du deuxième mouvement n'était pas joué trémolo, et il était très rythmé.
    Au contraire, Sibelius m'a paru un peu étrange. Pouvait-il être de tempérament méridional ? La musique ressemblait alors à une composition hawaïenne....
    Dans l'« Elégie » de Yuasa, la sévérité et la froideur ont été interprétés.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « La lumière et le sonPremière exécution du « Psaume ; pour saxophone alto et piano » »

    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :