• J'ai terminé une œuvre pour orchestre d'après « la lumière et le son »

    J'ai terminé une œuvre pour orchestre et je l'ai envoyée à Europe. La version originale de l'œuvre était pour trompette et quatuor à cordes. L'année dernière, j'ai créé une nouvelle version pour saxophone alto et piano, puis je l'ai également adaptée en concerto pour trompette et orchestre. Encore une fois, je l'ai modifiée pour un orchestre qui n'était pas un concerto, parce qu'il fallait modifier non seulement l'instrumentation, mais aussi le contenu, particulièrement la conclusion. C'était pour faire une conception plus pénétrante qui a été inspirée d'un phénomène optique dans l'univers immense.

    J'ai terminé une œuvre pour orchestre d'après « la lumière et le son »

    Récemment je suis arrivé à la conclusion que finir une œuvre est vraiment difficile. Puisque la musique reste fondamentalement une histoire du son, la conclusion est le point plus important qui décide de la signification de l'œuvre toute entière.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « Une pendule souriante« Le Gibet » de Ravel »

    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :