• J'ai participé au concert « Musica Prospettiva 2019-20 » en Italie

    Le 21 février, je suis allé à Torita di Siena (Italie) pour chanter le chant en anglais « Daffodil (Jonquille) » au concert « Musica Prospettiva 2019-20 » en tant qu'« interprétation du compositeur ». J'ai pris un tram de l'aéroport de Florence au centre ville. Mais j'ai oublié de composter mon ticket et j'ai payé une amende de 50 euros. Puis j'ai cherché la gare, qui était un peu éloignée du terminus du tram. Là, le quai de départ du train a été changé mais je suis finalement parti en toute sécurité après toutes ces péripéties. Le directeur, monsieur Norberto, est venu me chercher en voiture à la gare la plus proche de Torrita di Siena.
    J'ai loué une salle dans l'école de musique pour m'exercer au piano et au chant pendant environ trois heures chaque jour entre les répétitions. Le pianiste Diego semblait être tombé amoureux de « Daffodil ». Il est venu répéter avec plaisir, et même de sa propre initiative, en dehors des répétitions programmées. La veille du concert, nous avons dîné chez Norberto, près de l'hôtel (une ferme rénovée). Sa femme, écrivain, a servi des plats faits maison. Etaient également présents : leur fils et deux adorables chats.
    Le soir du concert, la petite salle était bondée d'un public enthousiaste. À la fin de mon chant, et jusqu'à ce que le dernier son du piano ait complètement disparu après le point d'orgue, le silence a quelque peu perduré jusqu'à un tonnerre d'applaudissements et des « Bravo ! » retentissant. Après, à la fête, j'ai donné à Norberto mon impression à propos de son morceau, parfois en italien.

    J'ai participé au concert « Musica Prospettiva 2019-20 » en Italie
    ▲Pour les photos, cliquez ici

    Le lendemain, j'ai fait du tourisme à Florence, principalement au Musée du Palais Vecchio. J'ai été submergé par un pouvoir financier astronomique. En comparaison, Lviv, que j'avais visité il y a un peu plus d'un an, était comme enfantin. Quand je suis sorti du musée, au coin d'une allée, j'ai croisé une jeune femme noire qui ressemblait à Naomi Campbell, elle a cligné des yeux d'un air mélancolique. Ensuite, des cloches ont résonné. Un odeur de crottin émanait parfois des pavés. J'ai marché 6 kilomètres jusqu'à l'aéroport.
    En fait, à ce concours, j'avais soumis aussi un autre chant, « Villanelle » pour « DUOroboros », une musicienne au violoncelle et chant et un vibraphoniste, qui n'a pas été sélectionné, mais quand j'en ai parlé avec les DUOroboros au déjeuner, ils m'ont dit qu'ils vont interpréter « Villanelle » bientôt !

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « Une porte qui s'ouvre au summum de la musiqueJ'ai terminé un morceau pour trio à cordes (2vn. et vc.) »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :