• J'ai applaudi mon père, j'ai prêté la main à ma mère

    Le jour de l'an, je suis allé voir mes parents dans leur maison de retraite à Yugawara. Quand j'y suis arrivé, mes parents avaient déjà fini leur petit déjeuner, alors je suis allé à la salle à manger avec ma mère, et moi seul ai pris mon petit déjeuner constitué d'un petit zōni. C'est la première fois que je ne mangeais pas les « osechi ryōri », les plats traditionnels du Nouvel An japonais, de ma mère.

    J'ai applaudi mon père, j'ai prêté la main à ma mère

    De retour à leur appartement, je leur ai offert des cadeaux comme un saké à boire froid et une enveloppe pour les frais de repas, mais en disant : « Voici un cadeau de Nouvel An pour vous ! », cela les a touchés jusqu'au fond du cœur. « C'est la première fois que nous recevons un cadeau de Nouvel An de Satoru » a dit ma mère. « Je suis arrivé à l'âge où mon fils me donne un cadeau de Nouvel An » a dit mon père. Alors, mon père a commencé à parler du reste de sa vie. Lorsque la gratitude envers ma mère est sortie de la bouche de mon père, je l'ai chaleureusement applaudi. Ce sont les mots que j'aurais aimé entendre de mon père, lors de leurs noces d'or, il y a quatre ans.
    Quand je suis parti, nous sommes allés prier au temple avoisinant. Voyant qu'elle avait du mal à monter l'escalier de pierre, j'ai prêté la main à ma mère. C'est la première fois depuis mon enfance que je joignais ma main à la sienne.
    Bonne et heureuse année !

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes

    « Je me suis complètement remisUne réponse à « Qu'est-ce que la musique ? » »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :