• Ce matin, je suis allé à « L'exposition du Requiem de Mozart » à la Salle Municipale Culturelle de Musashino (salle d'exposition). Au début, il n'y avait que moi, puis plusieurs autres auditeurs se sont joints à moi. Après, à ma surprise, M. Bin Ebisawa qui était le propriétaire des collections est incidemment entré, et il a expliqué chaque objet exposé en détail.

    L'exposition du Requiem de Mozart

    Il a insisté en souriant sur le fait que le crâne et le masque mortuaire qui étaient supposés être ceux de Mozart n'étaient pas les siens, et il s'est aussi expliqué sur son idée. Les histoires qu'il a racontées m'ont impressionné, par exemple, Mozart avait étudié avec l'œuvre de Haendel qui avait été avant Mozart, et Brahms qui avait été après Mozart avait étudié avec l'œuvre de Mozart.
    J'ai aussi vu le fac-similé autographe du « Requiem. » Il n'y avait que douze portées à la partition. Pour Mozart, cela suffirait à un orchestre avec chœur !
    Ce jour là, le 5 décembre est celui de l'anniversaire de la mort de Mozart.

    J'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordesJ'ai terminé « HATAORI » pour ensemble à cordes


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique